ERDF : Le déploiement généralisé des compteurs communicants approche !!!

Dès 2003, le groupe EDF doit se désintégrer. C’est l’unbundling. Fini le monopole ou plutôt les monopoles dont bénéficiait le groupe EDF sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’électricité en France. Ainsi, ERDF, le distributeur électrique français sur 95 % du territoire, l’un des deux monopoles naturels restant (l’autre étant au niveau du transport avec RTE) doit s’organiser et trouver des solutions pour permette à n’importe quel fournisseur d’énergie d’avoir accès au réseau de distribution. La CRE, Commission de Régulation de l’Energie, veille au grain des relations entre le distributeur et les fournisseurs d’électricité avec une attention toute particulière entre ERDF et son grand frère EDF commercialisateur d’énergie pour qu’il n’y ait aucun favoritisme.

Aujourd’hui, 90 % du chiffre d’affaires du distributeur ERDF provient du Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Electricité. Le TURPE est le tarif payé par tous les utilisateurs des réseaux publics de transport et de distribution. Ce tarif unique comporte trois composantes principales : l’acheminement, la gestion de la clientèle et le comptage. La définition du prix de chaque prestation est fonction de la réalité des coûts engagés par le distributeur dont les investissements nécessaires à l’entretien et à la sécurisation du réseau de distribution.

Le TURPE est régi par quatre principes généraux qui sont :

  • La péréquation tarifaire : le tarif est identique sur l’ensemble du territoire national, conformément au principe d’égalité de traitement inscrit dans la loi du 10 février 2000.
  • Le principe du « timbre-poste » : le tarif est indépendant de la distance parcourue par l’énergie entre le point d’injection et le point de soutirage (soit entre le site producteur et le site consommateur).
  • La tarification en fonction de la puissance souscrite et de l’énergie soutirée : le tarif dépend du domaine de tension de raccordement, de la puissance souscrite et des flux physiques mesurés au(x) point(s) de connexion des utilisateurs du réseau.
  • L’horo-saisonnalité : les prix sont différenciés selon les saisons, les jours de la semaine et / ou les heures de la journée.

Source : http://www.erdfdistribution.fr/Le_tarif_d-acheminement

Le consommateur lambda se retrouve perdu au sein de ce nouveau marché de l’électricité. Ainsi, pour se positionner dans la chaîne de valeur de l’électricité en France, ERDF accentue sa stratégie avec une forte orientation client. ERDF entreprend notamment une campagne de notoriété sur différents médias (spot TV, journaux, PQR…). En 2010, l’entreprise enregistre un taux de notoriété spontanée de 17%, soit +4% par rapport à 2009.

Pourquoi aujourd’hui le principal distributeur français souhaite afficher clairement sa position sur le marché de l’électricité ?

Aujourd’hui, ERDF est à l’aube d’un des plus grands déploiements industriels européens. L’expérimentation Linky est le fait d’un consortium qui est piloté par ERDF avec 3 fabricants de compteurs différents. Le coût du projet, financé par ERDF dans le cadre du TURPE, est de l’ordre de 4 milliards d’€uros sur 10 ans, soit 400 millions d’€uros par an d’investissement, comparé aux 2,3 milliards d’€uros investis chaque année par ERDF. A noter que ce coût ne se retrouve pas mécaniquement sur la facture des clients, compte tenu des gains de productivité importants que permettra le compteur communicant. Le régulateur a un rôle important dans la façon dont le déploiement doit être lancé mais également dans le mode de financement de ce déploiement. Une directive européenne de 2009 impose qu’en 2020, 80% des compteurs soient communicants. Ainsi, l’objectif que s’est fixé ERDF est d’installé 35 millions de compteurs à l’horizon 2018.

Le comptage intelligent agite le monde de l’énergie. Il faut oublier l’antique compteur poussiéreux et faire place à de nouveaux compteurs communicants et intelligents. Le compteur est communicant parce qu’il échange des données avec un système d’information central. Cela permet de relever à distance les consommations, de réaliser des opérations à distance comme la mise en service, la résiliation ou encore changer la puissance souscrite. C’est une révolution technologique qui risque de bousculer les habitudes des opérateurs et des consommateurs.

Pourquoi ces nouveaux compteurs vont bousculer opérateurs et consommateurs ?

Pour le gestionnaire du réseau, les avantages de la mise en place de ces compteurs sont de plusieurs ordres :

  • Diminution des coûts de gestion grâce au traitement de nombreuses opérations à distance
  • Fiabilisation de la facturation à la fois pour le distributeur et le commercialisateur
  • Diminution des pertes non techniques (fraudes)
  • Les investissements peuvent être différés, mieux planifiés et mieux ciblés
  • Détection des pannes plus rapides : délais d’intervention réduits à 24h au lieu de 2 à 5 jours

Pour le consommateur final, il sera systématiquement facturé sur la base de ses consommations réelles sans que sa présence soit nécessaire (par exemple, un changement de puissance souscrite pourra se faire dans la journée plutôt que sous 10 jours auparavant). De plus, s’il possède les bons outils ou services, il pourra mieux maîtriser sa consommation. Aujourd’hui, l’ensemble des acteurs estime entre 5 et 15% d’économie d’énergie potentielle grâce au compteur intelligent associé à une offre de services (mise en place d’afficheurs supplémentaires par exemple). Le client final aura accès à ses historiques de consommation via des appareils mobiles ou encore via des portails internet. Dans un futur proche, ces outils lui permettront d’analyser ses historiques de consommation, de faire des comparaisons avec des groupes identiques (même CSP par exemple), de piloter à distance sa consommation. Aujourd’hui, il n’y pas encore eu de retour d’expérience suffisant pour avancer un chiffre précis en terme d’économie d’énergie. Cependant, il est à noter que les économies d’énergie ne sont pas essentiellement liées à la technologie mais aussi et surtout liées au comportement des consommateurs. Ce comportement varie même en fonction du niveau d’éducation et du temps que le consommateur prend pour analyser ses consommations.

Le 27 janvier dernier lors du colloque de la Mission Ecoter, Eric Besson, ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique a annoncé la création d’un comité de suivi sur l’expérimentation des compteurs intelligents : « Le comité qui sera mis en place, réunira l’ensemble des parties prenantes et permettra de tirer les enseignements de cette première phase de déploiement avant la décision de généralisation par le gouvernement » a-t-il déclaré. Linky est en test sur Lyon et en Touraine sur la base de 300 000 compteurs communicants posés. La décision de généraliser le compteur devrait être prise par le gouvernement cette année à la fin de cette expérimentation en mars 2011.

Publicités

A propos Anthony PROTON

Après 3 ans dans le secteur de la Grande Distribution, d'abord dans des fonctions commerciales, puis en tant que chargé de mission Energie, j'ai décidé de me spécialiser sur ce secteur. C'est pourquoi, depuis septembre 2010, je suis étudiant en Mastère Spécialisé « Management et Marketing de l’Energie », un programme conjoint de ESC - Grenoble EM & ENSE3 - Grenoble INP. Fondée sur une double compétence technologique et managériale, cette formation professionnalisante de haut niveau propose une approche transversale et transdisciplinaire de l’énergie, qui en constitue le véritable point fort.
Cet article, publié dans Energie, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s