WATT’s UP ? N° 5 (mars/avril 2012)

 

Voici la 5ème rubrique de WATT’s UP, la revue de presse de l’actualité de l’énergie proposée par Marie-Caroline RAETH, Alain DA SILVA et Benjamin FILLION.

Les deux dernières semaines ont été riches en informations ! La fuite de gaz en mer du Nord tout d’abord qui continue d’inquiéter, les différentes solutions de colmatage étant actuellement évaluées. Mais aussi des nouvelles au cœur des entreprises : le consortium EDF/Alstom grand vainqueur de l’appel d’offres pour l’éolien offshore, GDF SUEZ qui voit son offre de rachat à 100% d’International Power rejetée et la fusion Direct Energie/ Poweo approuvée. Concernant le photovoltaïque, alors que le fabricant de cellules photovoltaïques Q-Cells dépose le bilan outre-Rhin, Total, EDF, le CNRS et Polytechnique ont confirmé pour 2013 la création à Saclay d’un des cinq plus grands centres de recherche mondiaux sur les dispositifs solaires photovoltaïque de nouvelle génération.

Cette semaine a aussi été celle du développement durable, une initiative lancée pour la première fois il y a 10 ans et qui vise à sensibiliser aux enjeux d’une consommation responsable.

 

Semaine du développement durable : dernier jour pour prôner une consommation responsable

Pour la 10ème édition de la Semaine du développement durable, le consom’acteur est à l’honneur !

Place également à l’information environnementale qui a son importance au quotidien pour le consommateur responsable. Ainsi, depuis juillet 2011, plus de 150 entreprises expérimentent l’affichage environnemental, c’est-à-dire l’affichage, sur le produit, de l’impact écologique généré par le produit.

 Pour en savoir plus sur l’affichage environnemental : Le site de la Semaine du développement durable

 ___________________________________________________ 

Fuite de gaz en mer du Nord : Total prépare les opérations de colmatage

Plate-forme Total d'Elgin, au large de l’Ecosse, où la fuite de gaz s’est déclarée
Crédit Photo : TOTAL E&P UK LTD/AP/SIPA

 Une fuite de gaz s’est déclarée dimanche 25 mars sur une plateforme d’exploitation d’hydrocarbures de Total en mer du Nord. Dès le lendemain, une zone d’exclusion maritime et aérienne a été mise en place, les risques d’inflammation et de toxicité étant jugés forts selon les experts.

Conséquence de cet incident considéré comme « le plus important pour Total en mer du Nord depuis 10 ans »: l’action du groupe a perdu 6,8% depuis l’annonce de la fuite.

La fuite est désormais localisée et la torchère s’est éteinte. Ce jeudi, le groupe a annoncé l’intervention d’une équipe d’experts pour examiner les lieux et les modalités de colmatage de la fuite. En attendant, le groupe évalue le montant des pertes provoquées par la fuite à 2,5 millions de dollars par jour.

 Les Echos, article du 5 avril 2012 – Succès de la missions de reconnaissance menée sur Elgin

 Le Monde, article du 30 mars 2012 – Total mobilisé sur deux fronts sur la plateforme Elgin 

Le Monde, article du 28 mars 2012 – La fuite de gaz est hors de contrôle

___________________________________________________ 

Le consortium EDF/Alstom remporte l’essentiel de l’appel d’offres pour l’éolien offshore

Le gouvernement français a annoncé ce vendredi les gagnants de l’appel d’offres pour l’éolien offshore. Cet appel d’offres avait été lancé en juillet 2011 dans la perspective de l’objectif des 6 000 MW d’éolien offshore et énergies marines à l’horizon 2020. L’appel d’offres portait sur 5 zones : Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Saint-Nazaire, Saint-Brieuc et Le Tréport.

Le grand vainqueur est le consortium EDF Energies Nouvelles/ Alstom/ Dong Energy Power (énergéticien danois), sous le nom d’ « Eolien Maritime France »,  qui remporte les trois premiers sites.

Le projet de 500MW à Saint-Brieuc a été accordé à « Ailes Marines SAS », un consortium formé d’Iberdrola, EOLE-RES, associés à Areva.

Le projet de la zone du Tréport, pour lequel seul GDF SUEZ concourait, a été déclaré sans suite en raison de son prix d’achat d’électricité trop élevé.

Les projets ainsi retenus représentent une puissance totale de près de 2 000 MW, pour un investissement total de 7 milliards d’euros. 10 000 créations d’emploi sont également à la clé. Un nouvel appel d’offres en éolien offshore sera lancé courant du deuxième semestre 2012, notamment pour les zones du Tréport et de Noirmoutier.

 

Infographie réalisée par le Ministère du Développement Durable
DICOM-DGEC/CAR/11012-1

 

Pour en savoir plus sur l’appel d’offres « éolien en mer » : le communiqué de presse d’Eric Besson, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique

 Le nouvel Observateur, article du 6 avril 2012 – EDF et Alstom vont régner sur l’éolien offshore en France

___________________________________________________ 

Rejet de l’offre de GDF SUEZ pour acquérir International Power à 100%

Le groupe GDF SUEZ, qui possède d’ores et déjà 70% d’International Power, entreprise britannique opérant dans la production d’électricité, a proposé de racheter les 30% du capital restant pour un montant de 7 milliards d’euros.

Ce mercredi, le comité d’administrateurs d’International Power a répondu par la négative, arguant que l’offre de GDF SUEZ sous-évaluait la société.

Les Echos, article du 4 avril 20102 – International Power rejette l’offre de GDF SUEZ

L’Usine Nouvelle, article du 29 mars 2012 – GDF SUEZ veut acheter l’ensemble du capital d’International Power

___________________________________________________ 

Les administrateurs de Poweo et Direct Energie approuvent la fusion

Par cette action, l’ambition est de faire du nouvel acteur issu de la fusion le premier opérateur alternatif multi-énergie à taille critique en France. Direct Energie disposera de 58% du capital contre 42% pour Poweo.

 L’Usine Nouvelle, article du 22 mars 2012

___________________________________________________ 

Photovoltaïque / Allemagne – Q-Cells dépose le bilan

Leader mondial du photovoltaïque il y a cinq ans, Q-Cells dépose le bilan. L’entreprise allemande qui œuvrait dans la fabrication de cellules photovoltaïques a souffert de la baisse du soutien au secteur ainsi que de la concurrence accrue des produits asiatiques meilleur marché.

 RFI, article du 03 avril 2012

 ___________________________________________________ 

Photovoltaïque – Un centre de recherche d’envergure mondiale à Saclay

Total et EDF, le CNRS et Polytechnique ont annoncé le 13 mars dernier la création effective de l’Institut Photovoltaïque d’Ile de France (IPVF) en 2013. Air Liquide, Horiba Jobin Yvon et Riber son également associés au projet, dont le budget total s’élève à 200 millions d’euros.

Présenté comme l’un des cinq  plus grands centres de recherche mondiaux sur les dispositifs solaires photovoltaïque de nouvelle génération, l’Institut sera basé sur le campus de Paris Saclay ; il devrait regrouper 180 personnes.

Total devient ainsi partenaire de quatre projets de recherche puisqu’en plus de l’IPVF, Total est partenaire des projets Geodenergies et Greenstars dans le domaine des géotechniques et des nouvelles générations de biocarburants ainsi que du projet PS2E (Paris Saclay Efficacité Energétique) dans le domaine de l’efficacité énergétique des infrastructures industreilles intégrées aux zones urbaines

 CleanTech Republic, article du 14 mars 2012

 Capital, article du 19 mars 2012

Publicités
Cet article, publié dans Energie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s