Conférence sur l’économie chinoise à l’université de TONGJI (Shanghai)

A l’occasion de notre voyage d’étude en Chine, nous avons eu la chance d’assister à une conférence sur l’économie chinoise à l’université de TONGJI à Shanghai et assurée par Mr. JIANWEI WU.

Son exposé nous a permis de d’aborder deux points majeurs. Tout d’abord, nous avons découvert quels étaient les leviers qui permettent à la Chine d’afficher des taux de croissance record. Ensuite, notre hôte nous a fait partager ses connaissances concernant les coutumes chinoises pouvant influer sur l’économie.

Commençons tout d’abord par un petit rappel démographique. La Chine est un pays de 1 350 millions d’habitant et dont la plus grande ville est Chongqing avec plus de 28,5 millions d’habitants. La population est répartie telle que deux tiers de la population habitent sur la côte à l’Est et 52% des habitants vivent en milieu rural. Le gouvernement Chinois prévoit une accélération de l’exode rural avec 60% de citadins en 2020. L’espérance de vie est de 75 ans en Chine et 82 ans pour un habitant de Shanghai (9,1 % de la population possède plus de 65 ans).

D’un point de vue économique, la Chine possède un PIB dépassant son PNB, ceci grâce à l’attraction massive d’investissements directs à l’étranger (IDE). En effet, le pays propose des coûts de mains d’œuvre parmi les plus compétitifs du monde. Ainsi la Chine, en quelques décennies est devenue l’atelier du monde et a vu son activité industrielle exploser.

Aujourd’hui, le PIB par habitant est de 5 500 $, soit 6 fois moins important qu’en France (32 000 $), néanmoins le coût de la vie en Chine est bien moins important qu’en Europe, comme nous avons pu le constater tout au long de notre séjour.

De ce fait, la balance économique de la Chine est devenue largement excédentaire, ce qui pousse les décideurs chinois à investir de plus en plus à l’étranger, en rachetant notamment les bons du trésor des USA.

Culturellement, les chinois ont des coutumes très différentes des nôtres et celles-ci ont parfois une influence non-négligeable sur l’économie. Pour l’immobilier par exemple, la tradition veut que pour se marier, l’homme doit avant cela être propriétaire d’un logement. Ainsi, près de 80% des chinois sont propriétaires, la plupart possède possèdent même deux biens immobiliers.

Ensuite, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la politique de l’enfant unique n’est pas si stricte que cela. En effet, il est possible d’avoir plusieurs enfants mais le couple devra accepter de payer une amende en contrepartie. Celle-ci correspond à trois fois le salaire annuel du ménage pour le second enfant, et il faudra encore doubler cette somme pour le troisième.

Au cours de cette conférence, nombres d’informations plus intéressantes les unes que les autres nous ont été communiquées et pour lesquelles un simple article ne suffirait pas. Nous avons donc décidé de partager sur ce blog celles qui nous paraissaient les plus importantes et/ou originales.

Par  Fatim-Zahra EL HABACHI et Yoann ALAIMO

Publicités
Cet article a été publié dans Energie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s